Sommes-nous trop sérieux ?

Publié le par bergie

09062011

 

Donne récompense à qui pourra retrouver mon grain de folie perdu, depuis depuis je ne suis plus combien de temps !!!

 

J’ai toujours eu l’impression d’avoir un « petit » grain de folie.

Oui chaque personne s’autogratule de ce que la nature (un joli visage ou une chute de rein à faire pâlir d’envie le mari de Mme Lopez), l’éducation (connaisseur professionnel des monnaies et trocs au 17e siècle ou l’art de briller dans les diner mondains) ou le travail (championne de hula hoop en couple) lui à donné.

Bref, nous sommes tous à la recherche de ce petit quelque chose en plus qui fait de nous une personne unique.

Je pensais avoir de la fantaisie mais depuis quelques mois ce petit grain de folie s’estompe, est peut être parti vadrouiller ailleurs, l’herbe est toujours plus verte ailleurs.

 

L’exercice du grain de folie nécessite généralement une interaction avec autrui. Cependant, la saine condition de Mère au foyer réduit dangereusement les échanges (si ce n’est avec l’aspirateur qui n’a rien d’un fanfaron sorti des Monty python)

 

Mon canapé refuse obstinément de rire à mes blagues potache, ma chaise se désintéresse de mes histoires de fesses et les enfants ont un sens du second degré encore peu développé.

 

Quel dommage qu’il n’est pas le sens de l’ironie dès la naissance : on s’en paierais des tranches de rigolade.

 « Maman elle est en marre de toi, elle revient pas !! » « OUUUUUUUIiiiiiiinnnnnnnnnn »

« Nan mais maman a fait une blague » « OUiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnn ».

 

Il faudra ainsi attendre l’adolescence pour s’amuser de joutes verbales, espérons que d’ici là, j’aurais retrouvé mon grain de folie ou du moins pas perdu totalement mon sens de la dérision qui m’est si cher.

 

Au moins quand je bossais, mes collègues appréciaient mes coups de folies, certes réduit devant mon écran d’ordinateur et mes rires (nerveux) communicatifs…Je les trouvais d’ailleurs trop coincée ou trop vieille pour moi.(mes collègues hein !).

 

En fait, cela n’a absolument rien à voir avec l’âge puisque des nanas de 20 ans peuvent avoir autant d’humour qu’une tache de graisse ménagères (et la MAF s’y connaît en tache, faut pas lui faire !)

Aujourd’hui, mes collègues arriveraient peut être à me faire rire avec leur histoire de TAF ; je m’extasie de peu désormais (oui surement !.........Reviens petit grain).

Certaines collègues avaient pourtant autant de second degré que la miss crachouille de 14 mois et que Mme Morano en visite avec sa fille au Printemps.

Faut pas faire de l’humour sous peine de te voir fouler le carrelage crasseux de Paul Emploi.

 

C’est sérieux le boulot madame, si tu ris c’est que tu n’as rien à faire (ou alors que tu es tellement tendu que n’importe quelle situation peut être source de dérision).

« Ya pleins de gens indispensable au cimetière » Mr le Boss.

 

Bordel, si on n’a même plus de droit de plaisanter au boulot  …..

Même plus le droit de lécher des pieds et d'avoir une paie de 4500 euros dans rien faire!

Si on n’a même plus le droit de se moquer des ces gamins moches.

Si on n’a même plus le droit de se moquer d’un blog moche.

Non mais je sais que la blogueuse a le sens de dérision et de l’auto-dérision.

Oui mais non en fait pas toute !!

 

Billet inspiré du thème du jeudi de Lucky Sophie Et Euréka

Publié dans Mes ptites histoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bleue Azur 11/06/2011 10:01


Et si conserver son petit grain de folie, c'était aussi parfois être un peu "fofolle" toute seule dans la cuisine, à danser et chanter n'importe comment et tant pis si les voisins nous surprennent
? ou bien en se lâchant sur un blog? ;) Cultivons nos petits grains, mais attention à ne pas les voir se transformer en haricot magique qui nous entraînerait je ne sais où. Ah si ? Humm...
Observons alors...


Maman@home, blog de maman à la maison 10/06/2011 13:34


Ah si j'en ai et je pense que c'est même indispensable à toute survie !


kaki 09/06/2011 19:06


Moi je trouve que tu l'as au moins gardé sur ton blog ce petit grain !


Memy 09/06/2011 17:11


Eh bé ! On dirait que tu es remontée non ?
Tu sais moi j'aime bien te lire justement parce que je trouve que tes billets sont plein de bonne humeur et ont souvent un petit côté "foufou"... tu vois, il est encore là, ton "petit grain" !


Eurêka 09/06/2011 16:12


je te comprend tout à fait, etre mere au foyer ça rend malade quelques fois, moi j'ai sombré a un moment donné, on a beau aimer nos enfants mais voir des adultes nous fait du bien et ton texte est
si vrai et puis t'inquiete lorsque je t'ai rencontré j'ai su que j'allais bien m'entendre avec toi :D